L'Empire déchiré

Un jeu de rôle basé sur le concept de Warhammer dans un univers modifié et largement complété.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Kand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mateusz
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 734
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Kand   Jeu 3 Mai à 15:26

Pour votre plus grand plaisir, voici l'historique de mon premier perso de l'univers de Priana.


Kand


Kand est un humain. Bébé, il vivait dans un petit village humain, un peu perdu en plein milieu de l'énorme empire (au milieu de la carte, au niveau du R de empire). Comme tous les bébés humain, il avait été baptisé dans un temple de Zarn. Son chez lui, c'était un village sans histoire, construit dans une grande clairière, au milieu d'une grande foret.

A l'age de 2 ans, son village a complétement brulé, mais pas juste un petit incendie... Il y a eu plusieurs foyers simultanés, les habitants se sont retrouvés encerclés par les flammes, et tels des scorpions, ils se sont suicidés.... Ou plutôt ils ont paniqués, ils ont tentés des choses en vain, et ils sont tous morts carbonisés. Tous, sauf un petit enfant de 2 ans, oublié dans son bain par ses parents affolés, qui a survécu par miracle.

Mais ceci, Kand ne s'en souvient plus. Il ne connait d'ailleurs pas son vrai nom, ni qui étaient ses vrais parents, ni s'ils sont vivants ou morts. Ses premiers souvenirs datent de quand il avait 3 ans. A cette époque, sa charmante nourrice s'appelait Thorstal Brise-Crane. Une enfance quelque peu traumatisante.

Après l'incendie de son village, le jeune Kand avait en fait été recueilli et élevé par les incendiaires eux mêmes. Ils étaient deux : Un vieil elfe qui n'a jamais révélé son nom, et Thorstal Brise-Crane, un barbare qui lui servait de garde du corps et d'homme de main. Ce vieil elfe était un tisseur lié à l'élément du feu. Il vivait isolé de la communauté elfe. En fait, il avait quelque peu été rejeté. Il était mal vu de ses confrères en raison de ses agissements qui n'étaient pas tout-à-fait tolérable. Mais il a cependant été gardé en vie car il est doué et utile pour les elfes. Il était obnubilé par le feu, et cherchait sans cesse à tisser de nouveaux liens entre les sources, à trouver l'énergie la ou il n'y en avait pas, a expérimenter la puissance de son élément. Par moment, il avait besoin de se rendre dans des lieux géographiques précis. Il arrivait que des villages soient construits sur ces lieux. Dans ce cas, il brulait tout le monde, sans concession, simplement pour « pouvoir travailler tranquillement chez lui, ne pas être perturbé ». Pour lui, une torche avait plus de valeur que la vie d'un humain inconnu. Il était dérangé, mais loin d'être bête. Il n'a jamais voulu donner son vrai nom à Kand. Il lui avait dit « Peu importe qui je suis, l'important c'est ce que je suis, et ce pour quoi je suis fais. Je suis le gardien de l'essence de ce monde. Et je la répands. »





Thorstal Brise-Crane est un barbare venant du nord. Il a eu une jeunesse d'aventurier assez riche, et il a gagné son surnom de part sa technique très avancée qui consistait à broyer le crane de ses ennemis d'un coup bien placé de fléau d'arme.

(Bon sur la photo son fléau d'arme fait PD, en réalité nous dirons qu'il a un truc a mi-chemin entre ça et l'arme du Nazgul). A 27 ans, il est retourné dans sa tribu et a vécu une vie « paisible » faite de guerres quotidiennes. Puis il a fini par être banni de sa tribu car sur un accès de colère, il avait brisé le crane d'une petite fille de son clan qui venait lui demander un bonbon, et qu'en plus au lieu d'être désolé et de regretter son geste, ça l'avait fait rigoler.

Du coup il est reparti a l'aventure, mais ses divers groupes d'aventuriers le saoulaient trop et ça finissait toujours en couille. Il a donc continué de voyager seul... et il a commencé à se faire chier. Puis il a fini par sympathiser, on ne sait par quelle miracle, avec le tisseur elfe du feu. Ils ont conclu une sorte de pacte dont Kand ne connait ni la teneur ni la raison, mais le
fait est que Thorstal est devenu son garde du corps. Il l'accompagne partout, et fait le ménage quand il y a des éléments génants autour du tisseur. Il le
protège également quand des ennemis deviennent un peu trop hostiles vis a vis du tisseur, ce qui arrive relativement souvent étant donné ses agissements.

Et donc Kand a été élevé par ces deux tarés. Tuer des gens et bruler des choses était en fait quelque chose de normal pour Kand, puisqu'il avait été élevé comme ça. Ses notions de bien et de mal étaient bien différentes de celles d'un enfant normal. Le tisseur l'a éduqué, lui a appris a vivre avec le feu et a sentir sa puissance, même si Kand sentait surtout que c'était chaud et que ça faisait mal quand on touchait. Avec Thorstal, Kand a appris a se battre.... et a ne pas énerver Thorstal. Néanmoins, Thorstal a toujours été relativement « paternel » avec Kand.
Si le tisseur avait choisi d'éduquer Kand, c'était parce qu'il avait besoin d'un jeune humain à son service pour effectuer certaines actions... et que plus tard, ce jeune humain serait un garde du corps fidèle. Kand a donc appris à se faufiler dans des villages humains et à y passer inaperçu, jouant simplement dans les rues. Il a appris a dérober des objets que le tisseur convoitait. Il a également appris à mettre le feu à des granges pour « nettoyer la zone de ses éléments gênants ». Ils voyageaient donc pas mal tous les 3, au rythme des nouvelles destinations excentriques du tisseur.

Quand Kand eu 15 ans, il y a une rencontre qui l'a marqué. C'etait une jolie humaine, magicienne et Adepte de Fryor, qui était venue rendre visite plusieurs fois au Tisseur. Elle s'appelait
Lina. En voyant Lina, c'est la première fois que Kand a vraiment eu son zizi tout dur. Il faut dire qu'a par les deux psychopathes, il ne voyait pas grand monde.



Mais le tisseur et Lina débattaient sur des sujets complexes. Kand n'était pas invité aux discussions. Il savait simplement que ça y parlait de feu.. de dieux... de source... et que ça n'était pas d'accord.

Puis au bout de leur 3ème débat houleux, le tisseur s'est enervé, il a appelé Thorstal Brise-Crane, et Thorstal lui a brisé le crane. Dommage, c'était un joli crane, dans lequel Kand aurait bien voulu insérer des choses. Il le fit d'ailleurs, avant que son cadavre soit brulé.

Quelques temps plus tard, Kand commençait à refaire souvent le même rêve, celui d'un bébé, assis dans un abreuvoir qui lui servait de baignoire, voyant tout bruler autour de lui. Kand commençait d'ailleurs a devenir moins con et plus fort. A ses interrogations, le tisseur lui avait toujours répondu « Je ne sais pas qui sont tes parents. Je t'ai trouvé dans la foret ». Ce qui était d'ailleurs vrai, mais bon.....

Kand a fini par faire le lien entre la disparition de ses parents et le fait que ça génait pas le tisseur de cramer un village pour faire de la place. Il est devenu insistant, et le tisseur a fini par lui dire que oui, c'est lui qui avait incendié son village... et que quand il a vu un survivant, il a interprété cela comme un signe. Kand était vénér. Ses parents étaient donc morts, et l'assassin se trouvait devant lui. Il saisi la fiole d'huile inflammable qui se trouvait à coté de lui, l'embrasa, et la jeta sur le tisseur. Celle-ci lui explosa au visage. Kand saisi une torche et il frappa le vieil elfe plusieurs fois avec, martelant sa peau, brulant ses vêtements. Thorstal mis fin aux hostilités en maravant la face de Kand d'un coup de tête.

Ça aurait pu mal tourner. Mais au final, le tisseur était content de son élève. Il le félicitait à base de conneries philosophiques du genre « Tu laisses enfin parler le feu ardent qui est en toi, bla bla bla ». Et Kand relativisa. Après tout, sa famille, c'était le tisseur et Thorstal. Ses parents il ne les avait pas connu. Et puis ils avaient qu'a pas mourir dans les flammes s'ils voulaient rester en vie. Bref, ils repartirent main dans la main vers de nouvelles aventures.

A l'age de 16 ans, le tisseur annonça qu'il avait fait une découverte et qu'il devait absolument se rendre dans la zone d'ombre, par dela les montagnes. Il annonça à Kand qu'il était trop jeune, et qu'il n'avait pas encore les couilles pour le suivre.. que la bas il serait plus un fardeau qu'une aide. Le vieil elfe parti donc pour l'ombre avec Thorstal. Kand, lui, devait rester la et attendre le retour de son maitre, qui reviendra « bientôt, ou pas ». En guise d'au revoir, Thorstal offrit à Kand le fléau d'arme qu'il avait du temps où il était encore un jeune aventurier. Un fléau qui avait selon lui un pouvoir magique. Celui de briser des cranes.

Kand se retrouva donc seul. Il vécu isolé pendant un an entier. Et il s'en sortait plutôt bien. Il avait développé une technique de chasse qui consistait à incinérer les animaux directement dans leurs terriers, ou à les encercler de flammes. Il s'entrainait à se battre contre les arbres. Mais ce n'étaient pas des adversaires terribles. Contre les ours c'était déjà plus chaud.

Et puis il fini par se sentir vraiment seul. Sa « famille » n'était toujours pas revenue. Il était temps d'essayer de se socialiser un peu et de bruler de ses propres flammes. Il repensa donc à la belle Lina, et à ce en quoi elle croyait. Il essaya d'en apprendre plus sur Fryor. Il commença donc à voyager.... et à prier le dieu du feu. Et cela fonctionna. Il senti en lui une chaleur réconfortante. Il n'était plus seul. Kand savait bruler et savait briser des cranes. Et a présent il savait qu'il pourrait dédier son savoir faire à un nouveau maitre.



Pour résumer, Kand ne parle pas beaucoup. Il n'est pas spécialement mauvais, mais il a une notion de bien et de mal qui est totalement chamboulée, et pour lui bruler quelqu'un qu'on aime pas n'est pas quelque chose de mal. Il n'a pas un sens de l'humour extraordinaire vu que les deux mecs qui l'ont élevés étaient pas trop portés sur le domaine. Et parfois il a des restes de phrases philosophiques qui lui reviennent, que le vieux tisseur sortait à longueur de temps.

« Mes bras sont un brasier, j'embrase ce que j'embrasse. »
« Le feu est la question. Le feu est la réponse »
« Tu es dans ton élément. Tuer dans ton élément »
« Soit chaleureux envers ton prochain »
« Prend garde aux Nains, car si la bas on déclenche un incendie, un nain sent d'ici. »
« Un Kand descend, et les flammes montent »

_________________
La classe... si, si......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kand
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire déchiré :: Récits :: Historique-
Sauter vers: